` Prendre rendez-vous Doctolib`
logoPharmacie  de l'Hôtel de Ville

Épilepsie : définition et causes

L’épilepsie est une maladie chronique caractérisée par la survenue de crises épileptiques. Ces crises traduisent un dérèglement soudain et transitoire de l’activité électrique du cerveau. Elles apparaissent sans cause identifiée, ou sont liées à une autre affection.

QU’EST-CE QUE L’ÉPILEPSIE ?

L’épilepsie est une maladie chronique du cerveau associant différentes anomalies :

  • la survenue de crises d’épilepsie (symptôme le plus impressionnant) ;
  • la présence d’une prédisposition cérébrale à générer ces crises d’épilepsie (anomalies électriques à l’électro-encéphalogramme, lésions du cerveau favorisant la survenue des crises d’épilepsie…) ;
  • des conséquences associées variables (troubles cognitifs, psychologiques, sociaux…) survenant au cours de l’évolution de l’épilepsie.

Il existe donc de nombreuses maladies épileptiques de gravité variable et définies en fonction de :

  • l’âge d’apparition des crises d’épilepsie ;
  • leur cause sous-jacente ;
  • la nature et la fréquence des crises épileptiques ;
  • la réponse au traitement anti-épileptique.

Le mécanisme de survenue de la crise d’épilepsie

La crise d’épilepsie se caractérise par des manifestations physiques transitoires qui résultent de décharges électriques brusques et excessives d’influx nerveux dans le cerveau, véritables « éclairs » parcourant de nombreux neurones. Ces décharges apparaissent dans la partie périphérique du cerveau (ou cortex).

La crise d’épilepsie est :

  • focalisée. L’influx nerveux anormal reste localisé dans une zone cérébrale appelée « foyer épileptogène ». Cela peut engendrer des symptômes très variés, concernant certaines parties du corps seulement (on parle de crise d’épilepsie partielle).
  • généralisée. Dans ce cas, les décharges excessives diffusent à tous les neurones. Les symptômes de la maladie touchent alors l’ensemble du corps (on parle de crise d’épilepsie généralisée).

L’activité électrique des neurones

Cellule de base du système nerveux, le neurone peut recueillir des informations envoyées par le cerveau, en produire de nouvelles et les transmettre à d’autres neurones. Ces données prennent la forme de décharges électriques, ou influx nerveux, qui parcourent les nerfs.

Lors d’une crise d’épilepsie, cette activité électrique augmente soudainement et de manière désordonnée. Le niveau d’activité au-delà duquel une crise se déclenche est nommé « seuil épileptogène ». Ce palier, différent pour chaque individu, peut être maintenu élevé grâce à des traitements médicamenteux adaptés.

QUELLES SONT LES CAUSES DE L’ÉPILEPSIE ?

Des situations particulières à l’origine d’une crise unique d’épilepsie

Dans certaines situations, une crise d’épilepsie peut survenir de façon ponctuelle et isolée, sans qu’il s’agisse d’une maladie épileptique.

Anomalie métabolique

Une crise d’épilepsie peut survenir au cours d’une hypoglycémie chez une personne diabétique, d’une hypocalcémie (taux de calcium sanguin insuffisant), d’une hyponatrémie (taux de sodium sanguin insuffisant)…

Prise d’un médicament épileptogène

Certains neuroleptiques, antidépresseurs, lithium… peuvent être à l’origine d’une crise d’épilepsie.

Intoxication et crise d’épilepsie

La prise de cocaïne, d’amphétamines, une intoxication aiguë au monoxyde de carbone peuvent déclencher une crise d’épilepsie.

Les causes de la maladie épileptique

Il arrive qu’aucune cause expliquant l’éilepsie ne soit trouvée. L’épilepsie est dite alors idiopathique. C’est plus souvent le cas chez l’enfant que chez l’adulte.

Cependant, il est nécessaire de rechercher divers facteurs pouvant être en cause dans la survenue d’une épilepsie.

Une composante génétique

Elle semble présente dans deux tiers des épilepsies. En dehors de certaines formes familiales dues à une anomalie d’un gène unique, l’épilepsie est le plus souvent en lien avec des anomalies concernant plusieurs gènes.

Des lésions du cerveau

Des crises d’épilepsie surviennent dans l’évolution des tumeurs cérébrales, lors ou après un accident vasculaire cérébral (AVC), en présence d’une malformation vasculaire.

Lors d’un traumatisme crânien, des crises d’épilepsie peuvent survenir :

  • très tôt après le traumatisme en raison de la contusion du cerveau ;
  • ou au contraire très tardivement et dans ca cas, elles sont en rapport avec des lésions séquellaires au niveau du cerveau : on parle d’épilepsie post-traumatique.

Une maladie infectieuse du système nerveux

L’encéphalite et la méningite sont responsables de crises d’épilepsie.

Une malformation cérébrale

La sclérose tubéreuse de Bourneville (maladie héréditaire touchant la peau et le système nerveux) caractérisée par le développement de tumeurs bénignes au niveau de la peau et du cerveau ou une anomalie du développement de certaines zones du cerveau peuvent être en cause.

Une maladie systémique

Un lupus érythémateux disséminé ou un alcoolisme chronique surtout lors du sevrage s’accompagnent parfois d’épilepsie.

En savoir plus